L’empreinte carbone de la production porcine québécoise sous la moyenne mondiale

Longueuil, le 16 décembre 2010 – Conscients des préoccupations des consommateurs à
l’égard des enjeux de la production porcine et des gaz à effet de serre (GES), les producteurs
de porcs ont pris l’initiative d’évaluer leur empreinte carbone. Les résultats d’une étude
menée par OCO Technologies ont permis de constater que cette empreinte se situe sous la
moyenne mondiale. Ainsi, l’empreinte carbone de la production porcine québécoise est de
4,16 kg de co2 produit par kg de carcasse de porc.

« L’objectif de cette étude est d’être en mesure de se comparer avec d’autres systèmes
semblables, précise Jean-Guy Vincent, président de la Fédération des producteurs de
porcs. Les résultats positifs de l’étude sont très encourageants. »

L’utilisation de l’analyse du cycle de vie (ACV) permet de quantifier toutes les sources
d’émissions de gaz à effet de serre (GES) de la production porcine au Québec et ainsi
d’estimer son empreinte carbone. En effet, la production des céréales requises pour la
moulée, la fabrication de la moulée, la gestion des fumiers, les opérations à la ferme, le
transport et l’abattoir ont été considérés dans cette étude.

La mondialisation des marchés entraîne la nécessité de se positionner positivement face aux
enjeux environnementaux. C’est pourquoi les producteurs de porcs ont pris cette initiative.

C’est une suite logique aux indicateurs de développement durable dont se sont dotés les
producteurs de porcs québécois.

À PROPOS DE LA FPPQ

La Fédération des producteurs de porcs du Québec représente les intérêts de 3 900
producteurs, répartis dans 12 syndicats régionaux. Les producteurs produisent plus de
7,5 millions de porcs annuellement et génèrent des retombées économiques de plus de
1,5 milliard de dollars dont bénéficient toutes les régions de la province. Au Québec, la
production porcine emploie 24 000 personnes. 60 % de la production porcine est exportée
vers plus de 75 pays. http://www.leporcduquebec.com


Source : Fédération des producteurs de porcs du Québec
Stéphanie Fortin

Votre commentaire