Feu vert à la Gestion équilibrée de la production dans le secteur porcin

Ordre des agronomes du QUébec

Québec, le mardi 8 mars 2011 – Après des mois à l’étude devant la Régie des marchés
agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ), le projet de la Gestion équilibrée de la
production (GEP) est officiellement approuvé dotant ainsi le secteur porcin de son premier
outil de gestion pour la production porcine.

« C’est une excellente nouvelle pour les producteurs de porcs et pour la production
porcine québécoise, précise Jean-Guy Vincent, président de la Fédération des
producteurs de porcs du Québec (FPPQ). Avec la GEP, nous venons de franchir une
étape importante de notre plan de travail et indiquons au gouvernement que les
producteurs de porcs se prennent en main collectivement. »

En effet, avec la nouvelle Convention de mise en marché et maintenant le règlement sur
la GEP, les producteurs de porcs se sont donné un outil de gestion et répondent aux
préoccupations du gouvernement et de la population à l’égard de la production porcine.
« La Régie est d’avis que le Règlement est de nature à contribuer positivement au
développement du secteur porcin et à une mise en marché efficace et ordonnée des
porcs. » [62] RMAAQ, décision 9628.

La FPPQ a travaillé pendant près de trois ans pour faire de ce règlement un projet
rassembleur pour tous les intervenants du secteur. « La Régie constate le travail de
concertation réalisé par la Fédération et les autres intervenants dans l’élaboration du
Règlement qui lui est soumis. (…) Les intervenants soutiennent que le Règlement
respecte les dispositions de la Convention et la complète bien.» [58] RMAAQ, décision
9628.

La GEP permet d’améliorer l’efficacité du secteur par une meilleure coordination entre la
production et l’abattage afin d’éviter les situations de surplus qui ont pour effet de réduire
le prix moyen.

À PROPOS DE LA FPPQ

La Fédération des producteurs de porcs du Québec représente les intérêts de 3 900
producteurs, répartis dans 12 syndicats régionaux. Les producteurs produisent plus de 7,5
millions de porcs annuellement et génèrent des retombées économiques de plus de 1,5
milliards de dollars dont bénéficient toutes les régions de la province. Au Québec, la
production porcine emploie 24 000 personnes. 60 % de la production porcine est exportée
vers plus de 75 pays. http://www.leporcduquebec.com.

Source : Fédération des producteurs de porcs du Québec

Stéphanie Fortin

Votre commentaire