Les producteurs de porcs espèrent une meilleure écoute de La Financière agricole du Québec

Ordre des agronomes du QUébec

La Pocatière, le 14 juin 2011 – C’est dans un climat d’incertitude et d’anxiété face à l’avenir de leur
production que plusieurs producteurs de porcs ont assisté à l’assemblée générale annuelle de leur
Fédération, les 9 et 10 juin derniers. Rappelons que lors de la première journée, se tenait en même
temps la Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles (CAPERN)
sur le mandat de surveillance envers La Financière agriculture du Québec (FADQ).

Ainsi, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, M. Pierre Corbeil a
annoncé des assouplissements au programme de stratégie de soutien à l’adaptation des entreprises
agricoles, mais selon les producteurs de porcs, cette intervention est trop tardive. Ils ont rappelé au
ministre les demandes déjà formulées par la FPPQ depuis l’automne dernier.
Ils ont aussi profité de cette occasion pour lui déposer de nouvelles résolutions portant entre autres sur
le Programme ad hoc pour contrer la hausse du prix des grains, le Programme de paiements anticipés…

Le ministre a démontré beaucoup d’empathie et d’écoute envers les témoignages touchants livrés par
des producteurs vivant une situation précaire en raison d’une combinaison de circonstances hors de leur
contrôle (valeur du dollar canadien, grippe A(H1N1), prix des intrants dont le pétrole, le maïs…) et tout
particulièrement, à cause des impacts des mesures de resserrement de la FADQ.

Sur ce dernier point, un producteur s’est adressé à M. Corbeil en citant les propos de M. Jacques
Brind’Amour aux audiences de la CAPERN et a dénoncé son attitude et son arrogance à ne pas vouloir
reconnaître la crise qui se vit et ses impacts sur les entreprises. Il a demandé au ministre : « Quand allaitil
revoir la garde au niveau de la direction de la FADQ ? ».
C’est ainsi que le délégués ont adopté le lendemain une résolution demandant au ministre, la démission
de M. Jacques Brind’Amour, président directeur général de la FADQ.

M. Jacques Dionne, président du Syndicat des producteurs de porcs de la Côte-du-Sud a mentionné
« Par ses propos, le président directeur général de la FADQ nous démontre clairement qu’il ne se
préoccupe pas de notre sort. Le seul espoir qu’il nous reste, c’est l’écoute qu’a démontré le ministre
Pierre Corbeil ».

Source :Claire P. Beaulieu

Votre commentaire