Investissement pour le secteur de la serriculture

COMMUNIQUÉ – Niagara Falls (Ontario), le 9 octobre 2013 – Le
gouvernement Harper fait progresser le secteur des légumes de serre de
l’Ontario en investissant dans la recherche et l’innovation. Le
secrétaire parlementaire Pierre Lemieux a annoncé aujourd'hui, au nom du
ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, le versement d'une contribution
de 2,7 millions de dollars à l'Ontario Greenhouse Vegetable Growers
(OGVG) au cours de la Canadian Greenhouse Conference à Niagara Falls.

« Grâce au secteur de la serriculture, les Canadiens peuvent se
procurer des fruits et légumes frais de culture locale tout au long de
l’année. Notre gouvernement est donc fier d’aider financièrement cette
importante industrie, a affirmé M. Lemieux. Notre contribution permettra
d’assurer la viabilité et la durabilité du secteur en aidant ce dernier
à améliorer sa capacité de production et la qualité de ses produits. »

L’OGVG est un organisme sans but lucratif qui représente l’ensemble
des producteurs de tomates, de poivrons et de concombres de serre en
Ontario, soit environ 220 producteurs. Cette contribution aidera le
secteur des légumes de serre à mettre au point de nouveaux produits et à
établir de nouvelles méthodes qui accroîtront sa compétitivité. La
recherche visera principalement l’amélioration de la production de
concombres, de poivrons et de tomates de serre tout au long de l’année,
ainsi que du rendement et de la qualité des produits. Le projet
permettra également d’améliorer les méthodes écologiques de
serriculture.

Les chercheurs d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)
collaboreront sur bon nombre de ces projets, dont des méthodes pour
déceler les virus dans les cultures de tomates et de poivrons et
l’établissement de nouvelles méthodes de protection efficaces contre les
ravageurs et les maladies au moyen de programmes de lutte biologique.

« Nous remercions sincèrement AAC de son aide. Le projet favorisera
la production efficace de fruits et légumes de grande qualité tout au
long de l’année, ce qui permettra à nos agriculteurs de bien soutenir la
concurrence sur le marché mondial, de continuer de prospérer et de
participer à l’économie canadienne, a dit Don Taylor, président de
l’OGVG. L’adoption des résultats prévus du projet par seulement 10 % des
producteurs de légumes de serre de l’Ontario se traduira par une
injection annuelle de 20 millions de dollars dans le secteur. »

Le Programme Agri-innovation, du cadre Cultivons l’avenir 2,
est une initiative quinquennale pouvant atteindre 698 millions de
dollars. Le volet de recherche et de développement dirigé par
l’industrie appuie les activités de recherche et développement
préalables à la commercialisation et le transfert des connaissances qui
déboucheront sur des pratiques, des procédés et des produits agricoles,
agroalimentaires et agro-industriels innovateurs. Les modalités de la
contribution sont assujetties à la signature d’accords de contribution
et de collaboration.

Le nouveau cadre stratégique Cultivons l’avenir 2, qui est
entré en vigueur le 1er avril 2013, continuera de stimuler l’innovation
et la croissance à long terme au Canada. En plus d’offrir de généreux
programmes de gestion des risques de l’entreprise, les gouvernements ont
convenu d’investir plus de trois milliards de dollars sur cinq ans dans
l’innovation, la compétitivité et le développement des marchés.

Pour obtenir d’autres précisions sur l’accord Cultivons l’avenir 2 et le programme Agri-innovation, veuillez consulter le site Web http://www.agr.gc.ca/cultivonslavenir2.

Source:

Jeff English

Attaché de presse


Cabinet de l'honorable Gerry Ritz

Votre commentaire