POLITIQUE RENCONTRE

Sylvie D’Amours: L’agriculture en 5 questions

Si Sylvie d’Amours, de retour comme critique agricole à la Coalition Avenir Québec (CAQ), peut devenir la deuxième femme ministre de l’agriculture depuis Françoise Gauthier, c’est bien parce que les sondages laissent présager des chances de victoires à la CAQ aux élections provinciales de 2018, mais aussi parce qu’elle a une réelle expertise du milieu agricole. Si Sylvie D’Amours devenait ministre, pour elle, nous confiait-elle en fin d’entrevue, il est clair qu’une demande serait faite à l’UPA d’intégrer tous les courants d’idées du monde agricole en revenant à une pratique perdue: l’écoute de la base. Elle a accepté dès les premiers jours de son retour à l’agriculture d’échanger avec La Vie agricole sur plusieurs enjeux.

Laisser un commentaire