« C’est vraiment lourd être dans la production acéricole aujourd’hui » dit Mme Marois-Fortin

Ordre des agronomes du QUébec

Yannick Patelli, Éditeur de La Vie agricole rencontre Ghislaine Fortin-Marois, productrice acéricole.
« C’est vraiment lourd être dans la production acéricole aujourd’hui » dit Mme Marois-Fortin

Votre commentaire