AGRICULTURE monopole syndical pluralisme agricole Union paysanne UPA

Roméo Bouchard – Panel: sur la route d’une société écologiste

Panel: sur la route d’une société écologiste · Organisé par AmiEs de la Terre de Québec
28 mars 2018 – Centre culture et environnement Frédéric-Back (870, avenue Salaberry), salle Michel-Jurdant

En 40 ans d’actions de mobilisation, d’éducation, de contestation, de défense du droit de chacun à bénéficier d’un environnement sain, des dossiers tels que l’agriculture, les matières résiduelles, et l’eau ont connu plusieurs rebondissements, et ils nous en réservent encore pour les 40 années à venir! Trois panélistes viendront vous présenter de quelles façons ces dossiers ont marqué l’histoire de notre société et des groupes écologistes. Quelles ont été les grandes victoires? Et les défaites? Quelles leçons en tirer pour les enjeux actuels et ceux qui nous attendent?

Panélistes invités et sujets abordés:
– Roméo Bouchard (agriculture): agriculteur biologique à plein temps pendant 20 ans à Saint-Germain-de-Kamouraska, co-fondateur de l’Union paysanne, auteur de plusieurs ouvrages sur l’agriculture, les régions et la démocratie.
– Amélie Côté (zéro déchet): Spécialiste en gestion des matières résiduelles, Mme Côté œuvre dans le domaine depuis plus de 10 ans. Convaincue de l’importance de diffuser des informations positives sur le sujet, elle présente différents enjeux d’actualité sur son blogue Bric à bacs.
– Christian Simard (eau et énergie): depuis 2007, Christian Simard est directeur général de Nature Québec. À ce titre, il est à l’origine ou au cœur de différentes campagnes et coalitions. Il a aussi été député fédéral de Beauport-Limoilou (2004-2006); adjoint du président de la Fondation de la faune du Québec (1997) et directeur général de l’Union québécoise pour la conservation de la nature (UQCN) de 1988 à 1995.

L’animatrice invitée est Maude Prud’homme, militante écologiste depuis une vingtaine d’années. Elle est actuellement déléguée à la transition au sein du Réseau québécois des groupes écologistes et collabore au Front commun pour la transition énergétique. Elle est particulièrement sensible au perspectives féministes et de justice sociale en environnement ainsi qu’à la situation liée aux hydrocarbures en Gaspésie, sa région d’adoption.

Laisser un commentaire