La parole aux producteurs

L’abattoir coopératif est tombé à l’eau !

Quand on lui demande si le projet d’abattoir coop était un beau projet, Martin Scott, producteur répond : « Même si c’était un beau projet, mon prêtre, même s’il ne me voit pas souvent à l’église, il a jamais pensé acheté l’oratoire Saint-Joseph, 4 fois puis 10 fois la valeur du prix avec la secrétaire et le sonneux de cloche! Y’a peut-être du beau là-dedans, mais c’est tombé tout de même», dit-il.
« Pour ce qui est de l’abattoir, je le veux bien, mais pas me faire fourrer une autre fois.»

Laisser un commentaire