Actualité AGRICULTURE

Un gouvernement caquiste serait partenaire d’un nouvel abattoir de bœuf !

(LVA) Lors de son passage à LVATV ce midi, le chef de la CAQ, François Legault, a déclaré aimer les producteurs agricoles parce qu’ils lui ressemblent : «Ce que j’aime des producteurs agricoles c’est que ce sont tous des entrepreneurs! (…) J’ai beaucoup d’appréciation pour les entrepreneurs parce qu’ils sont devant la parade ( …) Ce ne sont pas des gens qui suivent et qui reçoivent leur chèque de paye une fois par semaine!» a -t-il dit en entrevue avec Yannick Patelli, éditeur de La Vie agricole.

Il a évoqué son succès en affaires et a expliqué vouloir appliquer sa recette au Québec pour donner à ses enfants et aux Québécois un Québec plus fort. Il a rappelé que s’il a quitté le parti Québécois et la souveraineté c’est parce qu’il a fait le constat du désintérêt des jeunes pour la souveraineté.

Concernant l’abattoir Colbex, François Legault a dit : «On a eu une mauvaise expérience au Québec avec l’abattoir Colbex autant le gouvernement que l’UPA, (…) C’est pas parce qu’on a eu un échec qu’on n’en parle plus ! (..) Je reviens au boeuf. Le gouvernement pourrait être partenaire dans un projet pour développer cette production  et ça veut dire aussi avoir un ou des abattoirs».

L’éditeur de La Vie agricole lui remet en fin d’entrevue une casquette à l’effigie de son journal pour ses futures parties de tennis, l’une des ses passions,  et quelques ouvrages de lecture : « L’UPA, un monopole qui a fait son temps!» de Roméo Bouchard; « Une crise agricole : vers la fin des fermes traditionnelles au Québec» de Yan Turmine, Simon Bégin et Yannick Patelli. Lors de son arrivée au studio de LVATV, Simon Bégin, président de l’Institut Jean-Garon lui a remis le livre mémoires qu’il a coécrit avec M.Garon : « Pour tout vous dire».

Laisser un commentaire