Supporter la hausse du hors quota

L’Union paysanne sera entendue cet automne devant la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec afin d’augmenter les seuils de production hors quota à 2000 poulets, 300 poules pondeuses, 300 dindons.

Alors que nous croyions pouvoir présenter notre cause en quelques heures, plusieurs fédérations agricoles de l’Union des producteurs agricoles (UPA) ont levé leur bouclier et demandent elles aussi à être entendues. Les représentations auront donc lieux pendant 9 jours (du 22 octobre et jusqu’au 2 novembre 2018), entraînant ainsi un déséquilibre flagrant en terme de représentation et de ressources financières.

Nous faisons donc appel à votre générosité pour nous aider à financer une partie des frais juridiques de notre comparution devant la Régie des marchés agricoles.

Que vous soyez producteurs-rice ou consommateur-rice, une augmentation du hors quota est souhaitable et bénéfique: la faible disponibilité d’oeufs fermiers et de poulets de pâturage est la preuve que l’offre ne suit pas la demande et qu’un marché émergeant est présentement bloqué.

Maxime Laplante, président Union paysanne

 


POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR LE HORS QUOTA

http://www.horsquota.com

Ecusson-web-v3-300

L’UNION PAYSANNE

You might also like

Loading...

3 Commentaires

  1. Que M.Groleau que nous sollicitons souvent vienne en studio exprimer sa vision, elle sera diffusée comme celle de Maxime Laplante… d’ailleurs 3 clips qui alimentent l’argumentation de l’union paysanne ont été tournés dans notre studio vendredi et seront en ligne sous peu. Si M.Groleau vient à Québec ces jours-ci, il pourra lui aussi expliquer son argumentation avant la présentation à la Régie des Marchés!

  2. Et en passant M.Juneau oui il est important que le soutien financier citoyen à l’union paysanne existe puisque la loi ne leur donne pas les moyens d’être correctement financés

Votre commentaire