Roland Champagne, un acériculteur qui veut faire entendre la voix de la Loi fédérale

(LVA) De passage au studio de LVATV.CA Roland Champagne est venu raconter son histoire d’acériculteur, les procès qui lui ont été intentés et son intention de mobiliser le nouveau gouvernement caquiste à écouter les acériculteurs en désaccord avec la fédération des producteurs acéricole du Québec (FPAQ). Il veut que Daniel Gaudreault et Nathalie Bombardier ne soient pas perçus comme seuls. « On est nombreux dans leur cas», dit-il.
M.Champagne rappelle aussi que lors de son dernier procès la loi provinciale a supplanté le loi fédérale qui lui autorisait de vendre du sirop au Nouveau-Brunswick. Il souhaite avec ses avocats faire entendre la voix de la loi fédérale.

Votre commentaire