Compensation dans le lait: «Juste un chèque comme ça, ça peut avoir des effets pervers» dit Simon Bégin

(LVA) Simon Bégin trouve déplorable que le discours ambiant du « Tout à l’économie». Il craint qu’on ne travaille qu’à viser des grosses fermes.
Il souhaite qu’il y ait indemnisation mais il met en garde que ce ne soit pas la réplique de ce qui s’est passé en Australie ou après les compensations les producteurs ont vendu leurs quotas et se sont retirés de la production. Pour lui il doit y avoir une indemnisation mais intégrée dans un cadre de revitalisation des milieux ruraux. Il craint que les producteurs de lait meurent en silence.

Votre commentaire