Michel Saint-Pierre rend hommage à Jean Pronovost

Michel Saint-Pierre, ancien sous-ministre au MAPAQ de 2004 à 2008, rappelle lors de son passage à LVATV, en quoi Jean Pronovost était un sage et un grand mandarin de l’État.

«Il a été un artisan majeur dans la mise en place des temps modernes d’aujourd’hui» de dire Michel Saint-Pierre. Les principales qualités de Jean Pronovost auront été l’intégrité et l’action rappelle son ami. Michel Saint-Pierre dévoile dans cette entrevue qu’il a lui-même initié la Commission sur l’Agriculture et l’Agroalimentaire qui donnera naissance en 2008 au célèbre Rapport Pronovost en présentant  Jean Pronovost et les autres commissaires de la Commission au ministre de l’Agriculture de l’époque, Yvon Vallières.

La 47, une pierre angulaire du rapport Pronovost

Si Jean Pronovost comprenait que l’agriculture évolue lentement, sur le sujet de la recommandation 47 qui visait à entrer dans la modernité et mettre fin au monopole syndical en agriculture, Michel Saint-Pierre nous confirme que M.Pronovost tenait personnellement à cette recommandation et que pour rien au monde il l’aurait mise de côté. Elle faisait, dit-il, partie intégrante de son rapport.

Michel Saint-Pierre tient à préciser que le rapport de Jean Pronovost n’a nullement vieilli  aujourd’hui, bien au contraire. Jean Pronovost était un visionnaire.

Votre commentaire