«Des concessions exorbitantes ont été données à L’UPA» – Yvon Boudreau

Il ne nie pas l’importance que les agriculteurs soient représentés par une organisation forte mais il faudrait, dit-il, que l’on s’inspire de modèles ailleurs dans le monde où il y a plus de diversité dans la représentation syndicale.

Sur les taxes foncières il conseille que le remboursement des taxes foncières agricoles soit détaché de la cotisation obligatoire de l’UPA.

Sur la relation MAPAQ/UPA, si Yvon Boudreau conseillait le ministre de l’Agriculture actuel, il lui dirait de ramener la relation avec l’UPA dans la normalité en revoyant les règles de gouvernance et le concessions exorbitantes qui ont été données à l’UPA. « Le ministre ne peut pas se fermer les yeux. De dire qu’il n’y a pas d’autres voies que l’UPA, c’est pas vrai!».

Sur la controverse sur les Ayatollahs, «On fait un plat avec pas grand chose», dit-il.

M.Boudreau a été sous-ministre associé à Emploi-Québec mais aussi sous-ministre adjoint et sous-ministre par intérim au MAPAQ de 1980 à 1984 et il a collaboré à la rédaction du rapport Pronovost.

You might also like

Loading...

Votre commentaire