« On veut que la loi change» – Pierre Saint-Germain

«Notre premier objectif c’est carrément d’empêcher la Fédération de  fermer les érablières transformateurs» dit le secrétaire du conseil d’administration de l’AETPE ( Association des érablières transformateurs des produits de l’érable), Pierre Saint-Germain.

S’il se dit encouragé par les derniers changements à la Régie des marchés agricoles, il souligne que les causes face à la Fédération sont nombreuses.

Il rappelle que les poursuites  de la fédération contre le conseil d’administration de l’association qu’il représente font légion.

« On veut que la loi change. Il y a des précédents. Si vous allez dans les audiences de l’énergie.  C’est la régie de l’énergie qui voit à ce que tous les intervenants soient payés. (…) Ce qu’on veut (…) quand on va au plan conjoint pour défendre notre principe : que ce soit le plan conjoint qui paye (…) La fédération ne semble pas comprendre ça mais on espère qu’au niveau politique ils vont le comprendre».

Votre commentaire