Les abattoirs : « C’est un peu un drame tout ça!» – Saint-Pierre

(LVA) Michel Saint-Pierre, sous ministre au MAPAQ de 2004 à 2008, un homme impliqué depuis 40 ans en agriculture était avec l’éditeur de La Vie agricole, Yannick Patelli, au studio de LVATV cette semaine pour parler des enjeux agricoles et agroalimentaires du Québec. Il nous a livré ses confidences sur plusieurs sujets: il explique la production porcine, la problématique de la transformation des bovins et des vaches de réforme et des flops liés aux abattoirs au Québec que ce soit Colbex ou Billette : « C’est un peu un drame tout ça!», confie-t-il concernant les affaires liées aux abattoirs.

Sur la gestion de l’offre, Saint-Pierre «inquiet du tapis qui glisse»

Michel Saint-Pierre parle aussi des sujets d’actualités : l’éventuel rachat de F.Ménard qui selon lui doit en être à la phase de l’analyse selon la loi de la concurrence, mais aussi du faux-débat sur l’achat de terres agricoles par des Chinois, de la gestion de l’offre et de son évolution sur le sujet : « Cette gestion de l’offre a permis à des régions de vivre (…) elle est au centre d’une vitalité dans certaines régions. (…) je suis même inquiet de la situation actuelle du tapis qui glisse sous les pieds.»

L’ancien sous-ministre évoque la possibilité que les quotas associés à l’esprit des fonds de pension puissent être compensés sur plusieurs années.

Michel Saint-Pierre explique dans cette entrevue, les parallèles existants entre la situation vécue par les producteurs et par les chauffeurs de taxi.

En fin d’entrevue Michel Saint-Pierre donne son analyse du Rapport Pronovost de 2008  et du rapport écrit en 2009 par les Céréaliers du Québec qui faisaient tous deux état du carcan dans lequel est pris l’agriculture du Québec. Il évoque aussi son propre rapport : Le rapport Saint-Pierre dans lequel il expliquait que «la disparition des fermes n’est qu’un cliché !»

2ème partie à venir sur LES TERRES AGRICOLES ET LA GOUVERNANCE

Votre commentaire