Exclusif : le ministre Lamontagne fait sa rentrée parlementaire au studio LVATV

(LVA) À quelques jours de la reprise de la session parlementaire à Québec, le ministre de l’Agriculture André Lamontagne, était au micro de LVATV le 28 janvier dernier pour échanger avec l’éditeur de La Vie agricole, Yannick Patelli, sur les sujets de l’heure .

Il a répondu à une série de questions qui portaient sur les changements climatiques, l’environnement, le traitement médiatique, l’antispécisme, le rôle de l’UPA, les taxes agricoles, le zonage, l’agrotourisme, l’agriculture de proximité, la faillite de la Coop La Mauve etc.

Le ministre confirme au cours de cette entrevue maintenir des liens avec les syndicats non officiels et il revient aussi sur son célèbre discours de 2018 à L’Union paysanne qu’il ne renie absolument, discours dans lequel il précisait que le monopole syndical vient avec des responsabilités.

Il réaffirme son admiration pour Dominic Lamontagne, l’expert de la transformation à la ferme.

« Les propos que j’ai tenus lors de l’assemblée de l’Union paysanne l’an passé, c’est des propos que je tiendrai encore aujourd’hui. Les propos que j’ai tenus lors du lancement du livre de Dominic Lamontagne, c’est des propos que je tiens aujourd’hui et je suis vraiment investi à faire en sorte qu’il puisse survenir des changements au Québec. Quand j’ai fait mon allocution devant l’UPA, j’ai parlé de l’importance de donner de l’air à l’agriculture de proximité! (…) J’anticipe d’être en mesure de contribuer à ce qu’il y ait de changements intéressants qui puissent se passer.»

Il se félicite en fin d’entrevue de la création par la fromagerie Boivin du fromage LE JEAN GARON en 2020 et s’engage à revenir nous parler de ses conclusions sur le rapport sur le zonage agricole remis la semaine passée par l’Institut Jean-Garon.

Votre commentaire