«La gestion de l’offre si elle n’est pas modifiée, elle va disparaître» déclare Maxime Laplante

(LVA) Maxime Laplante, président de l’Union paysanne était hier en studio à LVATV dans l’émission ‘’Face à Face’’ : Il a évoqué les deux projets pilotes annoncés lors du dernier congrès de l’union paysanne par le ministre de l’Agriculture. Il a fait état des actions à venir en 2020 par l’Union paysanne et évoque l’avenir de la gestion de l’offre qui risque de disparaître selon lui si elle n’est pas modifiée : « On tue la relève, on fait pas l’affaire des transformateurs. Le système il est temps qu’on le réforme si on veut avoir une chance de le conserver.»

En fin d’entrevue, il revient sur l’entrevue de LVATV réalisée avec Jocelyn Michon la semaine passée et sur le sujet de la santé des sols bio et le secteur bio en général  il le trouvait mal placé pour donner des leçons.

Votre commentaire