Assurer la sécurité des travailleurs du secteur agroalimentaire grâce au Fonds d’urgence pour la transformation

Ordre des agronomes du QUébec

 

Marie Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a visité aujourd’hui la coopérative Exceldor à Saint-Bruno-de-Montarville, au Québec, pour annoncer un certain nombre des projets initiaux financés par le Fonds d’urgence pour la transformation, qui s’élève à 77,5 millions de dollars.

Le Fonds d’urgence pour la transformation est axé sur les projets qui aideront les entreprises à répondre aux besoins en matière de santé et de sécurité qui sont urgents pour les travailleurs des secteurs agroalimentaires subissant les répercussions de la COVID-19 et vise particulièrement à aider les établissements de transformation de la viande.

À l’échelle nationale, 32 projets au total ont été approuvés jusqu’ici, ce qui représente un financement pouvant atteindre 10,54 millions de dollars. Ce financement aide les entreprises à acheter de l’équipement de protection individuelle réutilisable, des stations de lavage des mains et des écrans protecteurs, à modifier les lignes de production pour permettre la distanciation physique, à élaborer des formations supplémentaires et à adopter d’autres mesures nécessaires pour protéger les employés contre la COVID-19. Tous les projets restants sont en cours d’évaluation et seront achevés au cours des prochaines semaines.

La ministre Bibeau a fait cette annonce pendant sa visite des installations de la coopérative Exceldor, qui a obtenu un financement pouvant atteindre 262 500 $ afin d’acheter de l’équipement de protection individuelle (EPI) et d’installer du matériel pour assurer l’éloignement physique de ses travailleurs.

Le gouvernement du Canada continuera de collaborer avec les transformateurs d’aliments pour assurer le bien-être des travailleurs essentiels dans les usines de transformation des aliments aux quatre coins du Canada tout en renforçant la résilience de notre chaîne d’approvisionnement alimentaire, a-t-il fait savoir par communiqué.

« Les travailleurs du secteur agroalimentaire, en particulier ceux qui travaillent dans la transformation de la viande, ont fait face à de nombreux défis durant cette pandémie, et le gouvernement est là pour les soutenir. Il est primordial d’assurer la sécurité de ces travailleurs essentiels pour continuer d’offrir des aliments salubres et de grande qualité à l’ensemble de la population canadienne.» a déclaré Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada

Votre commentaire