Le nouvel office de promotion et de recherche pour le porc aidera les producteurs de porc du Canada à prospérer

Ordre des agronomes du QUébec

Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé aujourd’hui la création de l’Office canadien de promotion et de recherche pour le porc (OCPRP), lors de l’assemblée générale annuelle des Éleveurs de porcs du Québec. L’OCPRP encouragera la compétitivité et assurera la durabilité du secteur porcin en permettant l’élaboration et la mise en œuvre d’activités de promotion et de recherche.

Les producteurs et les transformateurs de porcs devraient tirer grand profit des activités de promotion et de recherche de l’Office, d’autant plus que les producteurs font face aux répercussions de la pandémie de COVID-19. L’OCPRP permettra aux producteurs de tirer pleinement parti des possibilités accrues du marché, tant national qu’international. En effet, grâce aux récents accords commerciaux, les producteurs bénéficient d’un accès préférentiel aux deux tiers du marché mondial. L’Office contribuera également à atténuer et à gérer les risques de la peste porcine africaine en investissant dans des activités de recherche qui pourraient renforcer la biosécurité et la surveillance dans les exploitations agricoles.

 La création d’un système national de redevances soutiendra les activités de l’OCPRP. Des redevances seront également perçues sur les produits porcins importés, à un taux qui ne dépassera pas la redevance minimum payée par les producteurs dans tout le pays. Des offices semblables mis sur pied dans d’autres marchés se sont avérés efficaces, comme l’Agence canadienne du bœuf qui génère environ 7,5 millions de dollars chaque année pour financer des initiatives qui aident les producteurs de bœuf à élargir leurs marchés et à augmenter leurs ventes.

Agriculture et Agroalimentaire Canada et le Conseil des produits agricoles du Canada (CPAC) ont travaillé en étroite collaboration avec le Conseil canadien du porc pour aider à mettre en place l’OCPRP et s’assurer qu’il procure des avantages à long terme aux producteurs de porc de tout le pays.

« Les éleveurs de porcs canadiens profiteront grandement du nouvel Office canadien de promotion et de recherche sur le porc. Il contribuera à développer de nouveaux marchés pour les producteurs et à appuyer les activités importantes de recherche. Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec le secteur afin de garantir que nos producteurs disposent des outils dont ils ont besoin pour prospérer sur le marché mondial. », a déclaré Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Les Éleveurs de porcs du Québec sont très satisfaits de l’annonce de la création de l’Office canadien de promotion et de recherche pour le porc. Nous sommes convaincus que l’Office profitera à tous nos producteurs et créera un environnement d’affaires plus compétitif. Nous collaborerons avec le Ministère et l’ensemble des intervenants de la filière pour mettre en place ce nouvel Office. », a précisé David Duval, président, Les éleveurs de porcs du Québec

« Les producteurs de tout le Canada saluent la création de l’Office canadien de promotion et de recherche pour le porc. L’Office sera un véhicule important pour les producteurs, car il améliorera la collaboration tout au long de la chaîne de valeur grâce à des activités de recherche et de promotion accrues. À long terme, il permettra d’améliorer la croissance et la compétitivité à long terme du secteur. », dit Rick Bergmann, président, Conseil canadien du porc

 

Votre commentaire