Le gouvernement du Canada remboursera les producteurs de lait plus vite que prévu

Ordre des agronomes du QUébec

Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé aujourd’hui des investissements importants qui donnent suite à l’engagement du gouvernement du Canada à verser une compensation complète et équitable pour les concessions en matière d’accès aux marchés négociées dans le cadre de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne (AECG) et de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGC).

Les producteurs canadiens de lait, de volaille et d’œufs sous gestion de l’offre font partie de l’épine dorsale du secteur agricole canadien et de l’économie canadienne rappelle le communiqué de son ministère. «Ils continuent de mettre des produits de la meilleure qualité dans les assiettes des Canadiens malgré les défis posés par la pandémie de COVID-19. La force du secteur sous gestion de l’offre est essentielle à la vitalité des exploitations agricoles familiales et des régions rurales de l’ensemble du pays.»

En août 2019, la ministre Bibeau a annoncé que 1,75 milliard de dollars seraient versés sur une période de huit ans pour compenser les producteurs laitiers canadiens. Entre décembre 2019 et janvier 2020, plus de 10 000 producteurs laitiers ont reçu un paiement en espèces, totalisant 345 millions de dollars. Aujourd’hui, le gouvernement a établi un calendrier pour fournir aux producteurs la somme restante de 1,405 milliard de dollars sous forme de paiements directs sur une période de seulement trois ans.

En trois ans au lieu de huit ans

Les producteurs laitiers recevront, selon leur contingent de lait, des paiements en espèces de 468 millions de dollars en 2020-2021, de 469 millions de dollars en 2021-2022 et de 468 millions de dollars en 2022-2023. Le propriétaire d’une exploitation comportant 80 vaches recevra une compensation d’environ 38 000 $ par année sous forme de paiement directs. Ces montants prennent appui sur le programme d’investissement à la ferme de l’AECG de 250 millions de dollars, et offrent une certitude quant au calendrier et à la forme des paiements restants qui s’inscrivent dans la compensation de 2 milliards de dollars destinée aux producteurs laitiers.

Le gouvernement a aussi annoncé un investissement de 691 millions de dollars pour des programmes de dix ans à l’intention des 4 800 producteurs canadiens de poulet, d’œufs, d’œufs d’incubation de poulet à chair et de dindon. En réponse aux demandes du secteur, ces programmes stimuleront l’innovation et la croissance pour les producteurs. Les détails seront déterminés en consultation avec des représentants du secteur et les programmes seront mis en œuvre dès que possible.

De plus, le gouvernement du Canada se dit résolu à consulter le secteur sur la compensation complète et équitable en lien avec l’Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM) et la compensation des transformateurs de produits sous gestion de l’offre.

« Notre gouvernement soutient pleinement le secteur sous gestion de l’offre, qui appuie nos exploitations agricoles familiales et la vitalité de nos régions rurales. L’annonce aujourd’hui d’une compensation appréciable pour les producteurs de lait, de volaille et d’œufs montre notre appui à l’égard du solide secteur canadien sous gestion de l’offre pour de nombreuses générations à venir. », a  déclaré Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Le degré de certitude apporté par cette annonce nous permet d’être dans une meilleure position en termes d’innovation et d’efficacité pour mieux concurrencer l’augmentation des importations de produits laitiers fabriqués à partir de lait étranger. », de dire Pierre Lampron, président, Producteurs laitiers du Canada

Votre commentaire