Olyme annonce un investissement de ses capacités de production

Ordre des agronomes du QUébec

La direction d’Olymel annonce aujourd’hui un investissement de 9 millions de dollars pour l’aménagement d’un deuxième quart de travail à son usine d’abattage, de découpe et de désossage de porcs d’Ange-Gardien (anciennement F.Ménard), en Montérégie Est, au Québec. Cet investissement créera plus de 250 nouveaux emplois et ce nouveau quart de travail de soir devrait être en opération dès le mois de
septembre prochain. L’usine qui compte déjà un total de 680 employés verra ce nombre passer à plus de 900, en faisant un des employeurs les plus importants de la région.

« Cette annonce s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement d’Olymel pour atteindre les objectifs de croissance qui y sont associés. Olymel met ainsi à profit les synergies découlant de l’acquisition, en janvier 2020, de l’entreprise F.Ménard, un des joyaux de l’industrie porcine québécoise. Avec cet investissement, notre entreprise aura ainsi la possibilité de consacrer une plus grande part de ses activités à des produits à valeur ajoutée et pourra consolider sa position sur ses marchés domestiques et internationaux. Avec la réalisation de ce projet, Olymel demeure un acteur majeur de l’industrie de la transformation agroalimentaire québécoise et canadienne et contribue
à la création d’emplois stables qui revitalisent nos régions, en l’occurrence, la Montérégie », d’affirmer le présidentdirecteur
général d’Olymel, M. Réjean Nadeau.

Les travaux d’aménagement de ce deuxième quart de travail ont déjà débuté. Ils comprennent notamment l’ajout de capacité de congélation ainsi que l’agrandissement de la cafétéria et des aires de stationnement réservés aux employés. L’usine a également entrepris les travaux nécessaires au rehaussement de ses équipements de traitement des eaux usées. Une fois ces travaux terminés, ce deuxième quart de travail permettra à l’établissement d’Ange-Gardien d’augmenter graduellement sa capacité d’abattage hebdomadaire pour la faire passer de 25 000 à 35 000 dans une première phase. Selon la disponibilité des livraisons et les besoins du marché, cette usine pourra atteindre une capacité d’abattage de 50 000 porcs/semaine. L’usine d’Olymel d’Ange-Gardien continuera de s’approvisionner à partir des fermes en propriété privées acquises de F.Ménard et de celles de ses éleveurs associées dans un bassin de production situé au coeur du Québec.

Votre commentaire