ATLC et CCTOV réagissent au budget fédéral

L’Association des transformateurs laitiers du Canada (ATLC) ont accueilli les mesures annoncées dans le budget fédéral de 2021 pour soutenir les transformateurs laitiers touchés par les récents accords commerciaux comme un pas dans la bonne direction. Les mesures d’indemnisation totalisant 292 millions de dollars pour deux accords, l’AECG et le PTPGP, permettront de soutenir les transformateurs sous gestion de l’offre alors que ces industries font la transition vers les nouvelles réalités du marché créées par les accords commerciaux a fait savoir l’association.

« Les mesures annoncées dans le budget d’aujourd’hui constituent un très bon point de départ vers l’engagement du gouvernement à l’égard d’une « indemnisation complète et équitable » pour les transformateurs laitiers du Canada », a déclaré Mathieu Frigon, président et chef de la direction de l’ATLC. « Ce financement permettra de soutenir l’industrie alors qu’elle s’adapte à l’évolution du marché et il la placera en meilleure position afin de contribuer à la résilience du système d’approvisionnement alimentaire canadien, qui est souhaitée par les consommateurs canadiens ».

L’ATLC rappelle que le secteur laitier canadien a été durement touché par les récents accords commerciaux, une situation qui n’a fait qu’empirer avec les perturbations du marché liées à la pandémie de la Covid-19. Ensemble, les accès accordés en vertu de l’AECG, du PTPGP et de l’ACEUM vont accaparer 10 % du marché intérieur, ce qui entraînera des pertes annuelles de 300 millions de dollars pour les transformateurs laitiers du Canada lorsque ces accords seront pleinement mis en œuvre.

De son côté le président et chef de la direction du Conseil canadien des transformateurs d’œufs et de volailles (CCTOV), Jean-Michel Laurin, a déclaré : « Nous sommes heureux de constater que le gouvernement fait un pas en avant dans réalisation de son engagement à accorder une indemnisation ‘complète et équitable’ aux transformateurs d’œufs et de volailles pour les concessions accordées dans le cadre de récents accords commerciaux. Nous sommes impatients de travailler avec Agriculture et Agro-alimentaire Canada afin que les 292,5 millions $ consacrés au Fonds d’investissement dans la transformation aident les transformateurs d’œufs et de volaille à s’adapter au PTPGP grâce à des investissements visant à accroître la productivité et la compétitivité des entreprises. L’attribution des contingents tarifaires (quotas d’importation) et l’indemnisation concernant l’ACÉUM sont deux autres éléments clés auxquels le gouvernement devra s’attarder afin de respecter ses engagements et pleinement atténuer l’impact des récents accords commerciaux pour les transformateurs d’œufs et de volaille. »

 

Retrouvez MM. Frigon et Laurin dans la Quotidienne de la semaine passée sur http://www.lvatv.ca

Votre commentaire