Orienter la stratégie nationale sur la main-d’œuvre agricole

Le secteur agricole et agroalimentaire canadien est un moteur de croissance économique important qui nourrit des millions de personnes au Canada et ailleurs dans le monde. Le secteur fait aussi partie de l’infrastructure du pays qui est essentielle à la santé et au bien-être de toute la population canadienne. La ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, a donc lancé le 27 juin dernier des consultations pour recueillir des commentaires et orienter la stratégie nationale sur la main-d’œuvre agricole.

Consultation en ligne

Le secteur agricole et agroalimentaire doit surmonter des obstacles qui sont différents des autres secteurs économiques actuellement confrontés à une pénurie de main d’œuvre. Dans le cadre du processus de mobilisation, une consultation en ligne a lieu du 27 juin au 28 septembre 2022. Ce processus servira à recueillir des commentaires sur les recommandations visant à s’attaquer aux difficultés chroniques liées à la main-d’œuvre pour trouver des solutions à court et à long terme qui permettront au secteur agricole d’attirer une main-d’œuvre qualifiée. Les provinces et les territoires, les employeurs, les syndicats, les groupes sous-représentés, les travailleurs et d’autres groupes clés participeront à l’élaboration de la stratégie et veilleront à ce qu’elle reflète les besoins uniques du secteur.

Pour une croissance future

Un certain nombre de domaines prioritaires ont été cernés, notamment l’utilisation de l’automatisation et de la technologie, la formation et le développement de compétences ciblés, les incitatifs à l’emploi et les meilleures pratiques, l’amélioration des conditions de travail et des avantages sociaux, ainsi que les programmes pour recruter et retenir la main-d’œuvre.

Le secteur fait déjà preuve de leadership pour relever ces défis, grâce à des initiatives comme l’élaboration, sous l’égide du Conseil canadien pour les ressources humaines en agriculture, du Plan stratégique nationale sur la main-d’œuvre pour l’agriculture et la fabrication d’aliments et de boissons. La stratégie nationale sur la main-d’œuvre agricole du gouvernement du Canada vise à compléter ces efforts et à utiliser directement les commentaires de l’industrie pour trouver des solutions.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à prendre des mesures concrètes pour remédier à la pénurie de main d’œuvre qui sévit actuellement dans le secteur agricole et agroalimentaire canadien et à mieux positionner le secteur pour une croissance future : « Alors que les yeux sont tournés vers le Canada pour augmenter sa contribution à la sécurité alimentaire mondiale, notre secteur agricole et agroalimentaire est aux prises avec une grave pénurie de main-d’œuvre qui l’empêche de réaliser son plein potentiel. J’invite tous les intervenants à prendre part à ces consultations, par lesquelles notre gouvernement souhaite appuyer la mobilisation importante de l’industrie et faire en sorte qu’ensemble, nous mettions en place des solutions efficaces et durables, a déclaré Marie‑Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« À la FCA, nous attendons avec impatience le lancement de ces consultations, car elles seront étroitement coordonnées avec la stratégie nationale sur la main-d’œuvre pour l’agriculture et la fabrication d’aliments et de boissons du Conseil canadien pour les ressources humaines en agriculture (CCRHA), coprésidée par la FCA et par Aliments et boissons Canada. Ces consultations, ainsi que l’élaboration de notre stratégie sur la main-d’œuvre, permettront de trouver des solutions pragmatiques aux problèmes de main d’œuvre à court et à long terme dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire. » dit Mary Robinson, présidente de la Fédération canadienne de l’agriculture a quant  à elle déclaré Mary Robinson, présidente de la Fédération canadienne de l’agriculture.

Paul Glenn, président, Conseil canadien pour les ressources humaines en agriculture a conclu : « Le Conseil canadien pour les ressources humaines en agriculture (CCRHA) se réjouit du lancement de ces consultations sur une stratégie sur la main-d’œuvre agricole propre au secteur, qui arrivent à point nommé. Nous avons hâte de collaborer étroitement avec AAC et nos partenaires, la Fédération canadienne de l’agriculture et Aliments et boissons Canada sur ces initiatives complémentaires qui contribueront grandement à trouver des solutions à long terme pour établir une main-d’œuvre robuste et compétente. »

 

EN BREF : La main-d’œuvre dans le milieu agricole et agroalimentaire

  • Le système alimentaire du Canada est résilient et novateur, protège notre environnement et soutient l’économie. En 2020, l’ensemble du système agricole et agroalimentaire :
    • employait 2,1 millions de personnes;
    • représentait 1 emploi sur 9 au Canada;
    • en 2021, le secteur a généré 135 milliards de dollars du produit intérieur brut (PIB) du Canada.
  • En avril, le gouvernement du Canada a annoncé de nouvelles modifications au Programme des travailleurs étrangers temporaires afin de remédier aux pénuries de main-d’œuvre au Canada.
  • Au Canada, les travailleurs étrangers temporaires représentaient environ le quart de l’ensemble des travailleurs du secteur agricole en 2021. Dans le secteur de la fabrication d’aliments et de boissons, les travailleurs étrangers temporaires représentaient environ le dixième du total des employés.

 

Votre commentaire